radioprecaire

L'abus de précarité est dangereux pour les journalistes

      Partager Partager

La communication de la DRH...


La communication de la DRH...
Quand on est salarié intérimaire, par définition, on ne travaille pas tous les jours. Nos collègues précaires sont donc souvent coupés (bien malgré eux) du monde du travail et donc de l’accès à l’information.

L’accès au planning

Un pigiste rate la date d’envoi des CD pour le planning, son rédacteur en chef a oublié de lui faire suivre le mail. « Peut-être que Paris pourrait nous envoyer les dates des sessions sur notre boîte mails, ils nous trouvent bien quand ils ont besoin de nous ! » « Il faut créer un site Internet ou un onglet "accès au planning" avec les dates précises et les éléments à joindre au dossier, ce serait bien plus simple ».

Postuler

Même chose concernant l’embauche : difficile d’avoir accès aux Textos entre deux contrats. Heureusement, le bouche à oreille fonctionne bien et le SNJ pallie également les manquements de la DRH, en envoyant, chaque mois, les offres du Texto Emploi à nos confrères précaires.

Les entretiens et la réponse

Reçu ou pas reçu ? Il n'y a plus de règle(s). De jeunes CDD peuvent passer un entretien pendant que des plus anciens restent sur le carreau. D'autres - c'est beaucoup plus rare - défendent leurs chances face à des titulaires, alors que certains CDD se sont vu fortement déconseiller de postuler dans cette même locale. « Quand on est en CDD, on ne veut pas forcément être embauché à n'importe quel prix, n' importe où, on peut aussi éventuellement (en toute humilité) envisager une ville plutôt qu'une autre, une actu plutôt qu'une autre. C'est pour ça qu'on travaille tous les jours comme remplaçants depuis parfois longtemps, et on aimerait avoir notre chance de faire un bon entretien, pas uniquement quand la DRH le décrète. » Est-il normal d’apprendre officiellement que vous ne serez pas reçu, UN MOIS après les entretiens ?!! « Pourquoi la liste des reçus n'est-elle publiée nulle part ? Il faut appeler les copains pour savoir si l'on est reçu aux entretiens ou pas. » Et certains mots blessent des collègues qui travaillent pour Radio France depuis plusieurs années. « Quand on reçoit le énième courrier pour nous dire que l'on n'est pas reçu aux entretiens, ils pourraient éviter de mettre "nous privilégions les candidatures INTERNES à l'entreprise". La règle, on veut bien l'entendre. En revanche, pas ce mot. Avant, ils mettaient titulaires à la place d'internes, et c'était bien mieux. »
Quand l'heureux élu est désigné, même si beaucoup d'efforts ont été faits, il faut encore aller vite pour que “ radio précaire ” ne devance pas la voie officielle. Ces maladresses répétées sont interprétées comme un manque de respect des collègues en CDD. « On nous demande éternellement de faire nos preuves, de rendre des comptes et d'avancer une motivation sans cesse accrue et renforcée alors que l'on est de moins en moins considérés et uniquement vus comme des matricules et des variables d'ajustement. »

Le suivi de carrière

Les années de piges, les années de planning sont déjà un début de carrière. Qui méritent un véritable suivi. Mais sur lequel les CDD ont l’impression d’avoir peu de prise : « Il y a 6 mois, il fallait que je postule absolument ; 6 mois plus tard, il ne fallait pas que je me précipite et que je “m'épuise” à postuler.» « Je n’ai jamais eu de réponse quand j'ai demandé s'il serait possible d'effectuer un contrat de présentation


Vendredi 24 Juin 2011
Lu 548 fois